DÉCOUVREZ TOLÈDE

La ville de Tolède, déclarée Patrimoine Culturel par l’UNESCO en 1986, est enclavée sur un promontoire rocheux entouré par le fleuve Tage, en plein centre de l’Espagne, à 70 km à peine de la capitale, Madrid.

Considérée par bon nombre de personnes comme la seconde Rome, Tolède demeure une ville unique en son genre. Unique de par ses détails, son histoire, sa culture et son charme. Les trois cultures des trois religions monothéistes – les religions musulmane, juive et chrétienne – ont laissé leurs empreintes dans cette ville, berceau des civilisations unies au Tage.

Voici quelques exemples des nombreuses offres touristiques proposées par la ville de Tolède.

L’Alcázar de Tolède

L'Alcázar de Tolède

L’Alcázar est une fortification sur une base rectangulaire, construite autour d’une cour, située dans la partie la plus haute de la ville. A l’origine, il s’agissait d’un palais romain (IIIe Siècle) qui plus tard sera transformé sous les règnes d’Alphonse VI et Alphonse X. Ce fut Charlequint qui chargea le maître Covarrubias de concevoir le monument actuel. L’Alcázar contient aujourd’hui la Bibliothèque de Castilla la Mancha et les collections du Musée de l’Armée.

La Cathédrale

La Cathédrale

La Cathédrale Sainte Marie de Tolède, également appelée Cathédrale Primatiale de Tolède, constitue le siège actuel de l’archevêché tolédan. Il s’agit d’un chef d’œuvre de style gothique espagnol, construit en pierre blanche d’Olihuelas, qui constitue un véritable plaisir pour les yeux grâce à ses vitraux, ses façades, ses portes, ses chapelles…

La place de Zocodover

La place de Zocodover

Cette place, qui signifie en arabe “marché des bêtes de charge”, fut le centre névralgique de la ville pendant la majeure partie de son histoire. Une partie de celle-ci fut conçue par Juan de Herrera sous le règne de Philippe Felipe II. Actuellement, elle accueille de nombreux festivals locaux et constitue un lieu de passage habituel des touristes et des tolédans.

L’église des Jésuites

L'église des Jésuites

Egalement connue sous le nom d’Eglise de San Ildefonso, il s’agit d’un exemple représentatif de l’art baroque en Espagne. Construite vers 1742, elle offre l’une des meilleures vues panoramiques sur la ville depuis le Mirador des Tours.

L’enterrement du Comte d’Orgaz

Entierro del Conde de Orgaz

Il s’agit de l’église paroissiale la plus visitée de la ville, en grande partie grâce au trésor qui y est caché : le fameux tableau El Entierro del Conde de Orgaz (L’enterrement du Comte d’Orgaz), de El Greco. L’église date du XIIe siècle, bien qu’elle fut réédifiée par le Seigneur d’Orgaz lui-même au XIVe siècle, et, depuis lors, elle a connu diverses modifications pour s’adapter aux goûts des différentes époques. Entre autres éléments, nous pouvons citer sa tour, représentative de l’art mudéjar tolédan, le bénitier baptismal en marbre du XVIe siècle, la magnifique sculpture de la Vierge également en marbre (XVIe siècle) ou les toiles de Luis Tristán.

Musée “La Maison de El Greco”

Musée - la Maison de El Greco

Situé en plein cœur du quartier juif, il a ouvert ses portes au public en 1910. A l’intérieur, il contient d’importants tableaux de El Greco, tel que El Apostolado (L’Apostolat) ou El Redentor (Le Redempteur), ainsi que ceux d’autres artistes remarquables des XVIe et XVIIe siècles.

Synagogue du Transit

Synagogue du Transit

Il s’agit d’une synagogue de style mudéjar construite au XIVe siècle par Samuel Ha-Leví, avec la permission de Pierre Ier de Castille. L’austérité caractéristique de l’extérieur du bâtiment contraste avec l’abondante décoration de l’intérieur. Elle constitue actuellement le siège du Musée Sefardí de Tolède.

Mosquée du Christ de la Lumière

Mosquée du Christ de la Lumière

Il s’agit de la mosquée la mieux conservée sur les 10 qui existèrent à l’époque musulmane. Elle appartient à l’époque du Calife de Cordoue et date de l’an 999. Connue à son origine comme la Mosquée de Bab al-Mardum, elle reçut le nom de “Christ de la lumière” du fait du Christ crucifié placé sur le temple quand celui-ci fut consacrée comme ermite.

Monastère de Saint Jean des Rois

Monastère de Saint Jean des Rois

Appartenant à l’Ordre des Franciscains, il constitue l’un des plus beaux exemples d’architecture gothique isabelline en Espagne, celui-ci ayant été construit avec le soutien de la Reine Isabelle I de Castille. Le Monastère fut déclaré Bien Historique Artistique d’intérêt national en 1926.